Asie, Grands voyages

15 jours en Thaïlande entre potes

15 jours en Thaïlande entre potes
15 jours en Thaïlande entre potes
15 jours en Thaïlande entre potes
15 jours en Thaïlande entre potes

 

C’était l’idée de M-S qui ne voulait pas fêter ses 30 ans tout seul en Chine.. Bien que l’on ait fait en juin dernier une énorme boom de 15 ans X 2 avec château gonflable tout ça tout ça… il n’en a jamais assez ! Alors :

Quoi de mieux que fêter la trentaine en Thaïlande entre Monkeys avec des supers potes ? 

La Thaïlande on avait déjà fait tous les deux mais pas ensemble. Et là l’idée c’était de réussir à compiler au moins une semaine de trip en commun.. à 11 personnes ! Voici donc le résumé de nos 15 jours en Asie du Sud-Est.


Les îles du sud-Est de la Thaïlande : La fiesta

C’était une valeur sûre ! M-L ayant déjà fait ce côté là, on savait plus ou moins à quoi s’en tenir. Des belles plages, des massages, du bateau, des balades en scoots, de la plongée (snorkeling ou diving) mais aussi et surtout… de la fiesta !! On a pas tous les jours 30 ans tout de même ! On a donc commencé en douceur par Koh Samui, où on s’est presque tous rejoint au compte-goutte : balade en scoot, cascades, moine momifié et soirée cocktail pour les retrouvailles. On a continué avec Koh Tao (la vie, la vraie : mon île préférée ?) et l’exploration des spots de l’île en long tail boat enfin tous réunis pour le jour J des 30 printemps ! Mais aussi sortie scoot, soirée déguisée, bucket, bref la vie à la thaïlandaise… On a terminé cette première semaine en beauté avec 3 jours à Koh Phangan, la découverte du nord et de l’est en scoot, Haad Rin et ses buckets, mais surtout le Half Moon Festival, grosse teuf colorée et bien folle au milieu de la jungle (à la différence de la Full Moon Party qui a lieu sur la plage).


Chang Mai, des temples et encore des temples

Après un sympathique voyage post Half Moon Party  (Song Tail / Bâteau / Bus / Avion / Taxi = au top) nous sommes arrivés à Chang Mai pour 3 petits jours. Ici, c’est simple, comme nous dit le taxi qui nous a amené de l’aéroport à notre Guest House en arrivant (et qui nous a arnaqué en passant #plaisir), il y a un temple à chaque coin de rue ! En effet c’est assez impressionnant.. Donc au programme : visites de temples, toujours les épaules et genoux cachés pour les filles, et même un mini temple, réservé uniquement aux hommes (!), mais aussi marché nocturne du dimanche soir, d’ailleurs impossible à terminer car beaucoup trop grand, night bazar et spectacle de boxe !


Chang Rai : Temple blanc, noir, triangle d’or tout ça au pas de course

On était une partie de la bande à Basile à vouloir tenter l’excursion à Chang Rai dans la journée. Bon, c’est pas l’idée du siècle hein. Départ 7h de la guest house, 3 heures de route aller et presque 5 heures pour le retour, ça fait beaucoup ! On a vu beaucoup de chose mais au pas de course. Malheureusement les “guides” nous laissent peu de temps dans les endroits intéressants et beaucoup plus sur les marchés ou dans les boutiques #consommation. On a donc commencé par les sources d’eau chaudes sur le chemin (pas grand intérêt, si ce n’est vérifier que l’eau est chaude et sent le souffre), puis on a continué par le “White Temple” très impressionnant malgré que toute l’enceinte du lieu soit inondée de touristes. On s’est ensuite rendu aux “Black Houses”, très austère mais intéressant, le mec fait des sculptures avec des ossements et de la peau animale principalement. Le stop suivant était le Triangle d’Or, soit l’endroit sur le Mekong où se rencontre les territoires du Laos, de Myanmar (Birmanie) et de la Thaïlande. Une petite balade en bateau jusqu’au no men’s land, île réputée pour être terre sacrée des consommateurs d’opium (ici, aucun juridiction pour empêcher les drogues) suivi d’un stop au marchand duty-free côté Laos où on a pu goûter du whisky distillé avec des joyeusetés telles que : scorpion, serpent ou encore pénis de tigre. Le dernier stop était dans un “long-neck village”, que l’on avait pas choisi contrairement à d’autres personnes dans le mini-van, on s’est alors juste baladé dans les échoppes touristiques en attendant. Les 5h de route ont fini de nous achever et tout le monde a piqué son somme sur le retour.


Ayutthaya & grand mère feuillage

Petit train de nuit de tricheur (je m’attendais à un truc à la roots, en fait c’était tout confort !) au départ de Chang-Mai, et nous voilà arrivés à l’aube à Ayutthaya, bien connu pour toutes ses splendides ruines et ses sites archéologiques. Une douche rapide à la guest house, puis hop on trouve un super tuk-tuk qui accepte de nous prendre à 9 et nous amener dans les 5 sites les plus éloignés du centre, dès l’ouverture. Top, il fait super chaud (surtout pour les filles qui doivent toujours être couvertes de la tête aux pieds), on est tous crevés mais c’est quand même super beau. 3 des potes s’en vont pour Bangkok et on reste à 6. Une petite sieste, beaucoup de pluie et un varan en dessous de notre bungalow #autop. On s’équipe pour la pluie et on enfourche les vélos pour aller faire un dernier site avant la nuit : Grand mère Feuillage <3. Bon ok, le vrai nom c’est “Wat Maha that” un des sites à l’intérieur de la ville où je voulais absolument voir la tête de Buddha dans les racines de l’arbre Banyan. Le soir on brave la tempête pour se faire un méga resto (avec bouteille de vin si si !) Phae Krung Kaooù l’on se régale avec des énormes crevettes et pleins de supers bonnes choses à partager, et tout cela au bord de l’eau.


Bangkok : souvenirs, Palais Royal et marché flottant

On a rejoint Bangkok et les 3 zigotos qui nous avaient quitté en bus, direction Khaosan Road. Chambre, piscine puis petit resto avant de partir en balade à pied.  On se retrouve ensuite le soir comme des ados à festoyer dans la chambre d’hôtel avant de partir à l’assaut du nightlife de Bangkok. On commence par la Soi Cowboy pour un ping pong show des familles, qui s’est avéré être seulement un strip bar de l’enroule. Puis finalement, pas de véritable fiesta.. On a tenté un autre club mais les garçons avaient des shorts (interdits) #dommage. Les taxis nous ont ensuite simplement baladé où ils voulaient (ou plutôt où ils étaient susceptibles de recevoir des commissions) sans qu’aucun endroit n’en vaillent la peine. On a finalement fini la soirée sur Khaosan en gardant le seul souvenir plaisant des trajets de fifou en taxi avec musique au choix, boule à facette et cie ! Le lendemain on a eu la bonne idée d’aller visiter le Palais Royal en lendemain de veille #killmenow sous 35 degrès avec des pantalons éléphants pour les garçons et des t-shirts touristes Thaïlande pour les filles, tout ça un samedi bien sûr pour encore plus de touristes chinois (et donc de machines à selfie) au m². Les 3 garçons devant partir sur Phuket, on a fini pour les rescapés au marché flottant de Taling Chan (après d’immenses négociations avec les taxis qui voulaient absolument nous emmener à l’autre, le mieux, tu sais le plus touristique, qui est pas loin et c’est mieux !) Très sympa, simple, typique, sans trop de touristes : on s’est régalé. Achats de souvenirs, petit verre avec des copains dans un bar d’expats.. on a soft pour la fin du voyage !


Bilan de ces 2 semaines en Thaïlande

Toujours aussi facile de voyager en Thaïlande ! C’était ce que je m’étais dit la première fois et là encore.. pour un groupe de 11 personnes c’était quand même l’idéal car même en Asie, ça demande beaucoup de logistique et d’organisation. Il y a pleins de choses à faire dans ce pays et il y en a pour tous les goûts ! De plus les thaï (quand ils n’essaient pas de t’enfumer) sont par nature très sympathiques, il fait bon vivre : c’est d’ailleurs pour cela qu’on surnomme la Thaïlande : Le pays du sourire.

 

 


? Ce qu’on aime

Les buckets, les massages, le Sangsom (meilleur whisky de Thaïlande tout en étant du rhum) les marchés, les échoppes, mais surtout la facilité à voyager dans ce pays !


? Où on se trouve

Un territoire de 513,120 km² situé en Asie du Sud-Est. Entouré par Myanmar (Birmanie) et le Laos au nord, le Vietnam et le Cambodge à l’est, et la Malaisie au Sud.


? Comment parle t’on

Et bien thaï ! Une langue singulière avec son propre alphabet bien étrange (entre le chinois et l’arabe un peu non ?). Avec le développement du tourisme (de masse) beaucoup de thaïlandais parlent plusieurs langues et ils se débrouillent presque tous pour comprendre et s’exprimer en anglais.


⏰ Le timing

Du côté de Bangkok, le décalage horaire est à +5h par rapport à la France. Côté timing dans les endroits festifs c’est plutôt lève tard, mais couche tard aussi après des soirées arrosées ! Attention, en Août je ne conseille pas trop au final, pas mal de plus et basse saison donc moins d’animations..