Amérique du Sud, Grands voyages

L’incontournable: Machu Picchu

vue du machu picchu

La fois où j’ai visité le Machu Picchu, ou plutôt: le raté de mon voyage en Amérique de Sud

Explorer les ruines de la plus célèbre cité inca du XVè s s’est avéré contre toute attente, un poil décevant pour moi !

Je m’explique… Avec mon pote Hugo avec qui j’avais prévu ce voyage en Amérique du Sud, le Machu Picchu était pour nous LE spot incontournable de notre trip, une des 7 nouvelles merveilles du monde, la révélation des civilisations incas.. bref à ne manquer pour rien au monde. De plus on parlait déjà à ce moment là d’une limitation du nombre de visiteurs sur site par l’Unesco, ce qui impliquait que la visite du Machu Picchu allait devenir de plus en plus onéreuse et à réserver toujours plus à l’avance.

Nous l’avons donc inévitablement placé presque au centre de l’organisation de notre voyage et il représentait le dernier gros stop de notre mois à voyager ensemble avant de repartir sur Buenos Aires pour mon retour à la maison. C’est important pour moi de mettre en contexte car je suis sûr que tout cet aspect m’a un peu gâché le plaisir. De par le fait que nous devions calculer très précisément nos déplacements et visites, nous n’avons pas effectué la marche par les escaliers incas qui mène au fameux site, et nous avons été contraints d’emprunter le bus de touristes pour être là le plus tôt possible et pouvoir profiter au mieux. Je le regrette amèrement et suis certaine que cette montée doit clairement donner une autre saveur à la découverte de la citée au milieu des montagnes.

La découverte

Quoiqu’il en soit nous sommes bien arrivés dans les premiers visiteurs avec ce fameux bus et heureusement ! Car concrètement ça reste le meilleur moment de la visite : quand le paysage n’est pas rempli de touriste. On a parcouru la cité à l’aube, et on est monté bien haut pour photographier la vue du Machu Picchu plongé dans les nuages de rosée. C’est chouette, c’est grandiose et très calme à cette heure.

La petite rando plaisir

On a de suite décidé de partir pour une petite randonnée annoncée de 30 min, qui s’est terminée en méga marche d’une 1h30 pour arriver aux portes de la cité. Mais ça en valait la peine : le panorama de là-haut était magnifique. On a mangé une banane, fais une super vidéo, pleins de photos et on est redescendu. Et là, ce fut le drame… Pendant nos 3h de marche nous n’avions pas pensé que tous les touristes seraient arrivés eheh ! La cité était noir de monde vers 11h, nous avons quand même tenté de se balader dans la partie qui n’était pas en restauration, mais nous avons vite abandonné quand on a vu qu’il était impossible de prendre la moindre image sans des drapeaux de guide ou des groupes entiers de touristes. Vers midi nous avons donc décidé de tourner les talons et de redescendre à Agua Calientes, désormais appelé “Machu Picchu Village”.

Bilan de la visite du Machu Picchu

Oui bon ok, c’est joli, c’est tout en haut d’une montagne et c’est quand même cool de pouvoir dire que t’as vu une des merveilles du monde. Mais pur être honnête je trouve ça très cher et il y énormément d’autres choses à voir en Amérique du Sud


? Ce qu’on aime

Les couleurs, les marchés tout fous, les ânes chargés à bloc, les bus locaux et leurs bordel sans nom, les bonnets péruviens et les lamas sur tous les produits dérivés péruviens !


? Où on se trouve

Un territoire de 1 285 220 km² situé à l’ouest de l’Amérique du Sud. Entouré par l’Équateur et la Colombie au nord, le Brésil à l’est, la Bolivie et le Chili au Sud.


? Comment parle t’on

Au Pérou, on parle espagnol ! À l’inverse de l’Argentine, on parle le vrai espagnol catalan avec les bonnes consonances.. et à la différence du Chili avec un accent compréhensible.


⏰ Le timing

Du côté de Lima, le décalage horaire est à -7h par rapport à la France. Côté timing les sudaméricains vivent à l’espagnol ! Plutôt lève tard, mais couche tard aussi après des soirées arrosées !